bouville_leBeffroiDeNevers004
bouville_leBeffroiDeNevers005
bouville_leBeffroiDeNevers006
bouville_leBeffroiDeNevers007
bouville_leBeffroiDeNevers008
bouville_leBeffroiDeNevers009
bouville_leBeffroiDeNevers010
bouville_leBeffroiDeNevers011
bouville_leBeffroiDeNevers012
bouville_leBeffroiDeNevers013
P1040506

Le workshop Never(s)land, ce pays qui n’existe pas, qui n’existe plus, qui n’existe pas encore : l’envers de Nevers, s’est déroulé pendant la première semaine de mars. Une semaine intense de réflexions, de recherches et de production à partir de matériaux historiques recueillis dans les bibliothèques neversoises, pour tisser un écheveau à la fois systématique et arbitraire derrière le miroir de l’Histoire et des histoires de la cité ducale. Une semaine en immersion dans les langages contextuels et les méthodes complexes d’Officeabc, avec pour point de mire l’exposition du 6 mars à la galerie Arko.
Méthode Bernadette.

Le projet s’appuie sur l’étude de l’histoire du Beffroi de Nevers, le lien qu’il entrenait dans le rythme de vie des commerces. Cette édition retrace une journée standard de la vie des commerces heure après heure. Les chiffres contabilisent le nombres de commerces ouverts en fonction des jours de la semaine.

Projet réalisé en collaboration avec Marion Lavedeau.

Voir aussi